Un instant...

Un sonnet par minute

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Ad vitam aeternam.

Colonne de saphir, d'arabesques brodée,

Qui font souvent le bien et peuvent tout le mal.

Bien avant qu'il errât des pâtres en Chaldée

Comme un reflet brûlant d'azur oriental.

Tel qu'en lui-même enfin l'éternité le change,

Cette femme au front ceint de grâce et de noblesse,

Quand notre cœur a fait une fois sa vendange,

Faisaient un horizon d'Italie ou de Grèce.

Je te donne ces vers afin que si mon nom

Prendra pour amant le public ?

Si bien que Ton dirait, sans jouer sur le nom,

La Maladie et la Mort font des cendres

Pour épargner ma paupière un peu tendre.

Et la chair héroïque, au reflet des flambeaux,

Abonnez vous ici RSS