Un instant...

Un sonnet par minute

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Ad vitam aeternam.

Les longs récits autour du poêle, à la caserne,

Le Titan qui, pour nous, dévalisa les cieux !

Boucle ton sac et sangle à tes reins la giberne ;

Le matin, en été, tout joyeux tu t'éveilles ;

Elle a de lourds colliers et des pendants d'oreilles ;

C'est vouloir à coup sûr que ma peine se perde

J'ai salué le jour dès avant mon réveil ;

Au parfum mélangé de musc et de havane,

Où le feuillage épais tamise un jour pareil

Autour de l'abat-jour dont son reflet émane,

Combien faut-il de fois secouer mes grelots

A de douces lueurs sur son visage altier ;

Se lamente en tordant avec de vains sanglots

Comment, cher ami, te remercier !

Abonnez vous ici RSS