Un instant...

Je montais, je montais, un guide m'accompagne,

Et voici que s’émeut la nécropole antique

Frêle, petite et sombre, une fleur de montagne.

Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

Mon front nage, mon pas est lourd ; au plus je gagne

Celui qui fit le doux cantique des cantiques;

Et lave dix marmots roses et pleins de teigne

Qui surtout te remplit, ô vieille Basilique!

Puis, tout flamboyants sous les chrysolithes,

Mon âme, du coït matériel jalouse,

Encor tout fatigués par la vague marine,

Mon regard aux coteaux glissait moins attaché ;

Une larme en vos yeux, devant la mer lointaine.

Vous poursuivez, rêveuse, une impossible idée.

Version PDF | Partager : Facebook, Twitter

Personnaliser le poème, lui donner

Type de sonnet

(voir la doc)

Auteurs

un ou plusieurs (voir la doc)

Dates

(une ou plusieurs, voir la doc)

Thèmes

un ou plusieurs (voir la doc)

Type de rime (0)

5 niveaux (voir la doc)

Rime pauvre Rime suffisante Rime riche