Un instant...

Un sonnet par minute

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Ad vitam aeternam.

Lucrèce Borgia se marie ; il est juste

Ont jadis adorée, une pique à la main

Et de proportions, et de luxe, et du reste,

Je te salue, enfant qui rêvais et chantais,

Disait : « Ô descendant crotté des Colletets,

La tienne en tout pareille et sur tout point gardée.

Quand chez les débauchés l'aube blanche et vermeille

Qui le premier, ployant un souple et ferme érable,

Et le dormeur couché que ma prière éveille

Les bœufs et le bouvier désertent les étables.

A travers les halliers, par les chemins secrets

Les Andes, la forêt, les pampas ou le fleuve,

Malgré l'ombre, pourtant, des rayons indiscrets

Que se dévêt pli selon pli la pierre veuve

Abonnez vous ici RSS