Un instant...

Un sonnet par minute

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Ad vitam aeternam.

Après avoir blanchi sous un grimoire antique,

Qu'il prête à nos baisers une ivresse sublime !

J'y vois, par un soir d'or où valsent les moustiques,

Certe, il était hanté d'un tragique tourment,

Sous un climat de flamme ou sous un soleil blanc,

Ont fait à ce monstre d'orgueil

Aujourd'hui l'espace est splendide !

Toujours l'or, et la viande, et les vins, et la viande,

Et dans mon être à qui le sang morne préside

Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande.

Fille de mon portier ! L'Érymanthe sonore,

Des soupers toujours servis, des guitares,

Quand sur le luth nouveau le cœur novice encore

Jadis avec leur sang n'en fit suer Pizarre.

Abonnez vous ici RSS