Un instant...

Un sonnet par minute

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Chaque minute un sonnet est créé. 

Chaque minute un sonnet se perd. 

Ad vitam aeternam.

La Débauche et la Mort sont deux aimables filles,

Il respire, humblement tapi parmi la mousse

Dit à la blonde jeune fille

Avignon m'apparaît dans sa charmante enceinte

En suivant sur le sol la formidable empreinte,

Du sang ; des rois bannis, misérables à voir ;

Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,

Des chants, des tirs, les femmes qu'on « rêvait »,

Arrache, brûle et tord le froment et le seigle,

Et m'amuse aux couleurs changeantes qu'il revêt.

Morts de quatre-vingt-douze et de quatre-vingt-treize,

Qui regarde passer les grands Barbares blancs

Brûlant empereur, roi, prêtre dans sa fournaise,

Que, hors de ton miroir, tu tends !

Abonnez vous ici RSS