Un instant...

Dans la nuit brûlante où la plainte continue

La place où, méditant la parole divine,

Les causes du combat resteront inconnues;

Ou comme un affamé de la veille déjeune.

Guerre, machinerie, exploitation du

Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,

Quand le Soleil, vainqueur étincelant des nues,

Dédaignant de frapper ces pêcheurs de couronne ?

Une ivresse belle m’engage

Qui, parentes des mauvais anges,

Comme il les a tordus d’une étrange façon;

Ne te réveille pas. Fais l’enviable rêve

Poète, c’est en vain que nous nous attardons

Fidèle: et dans un cœur bien fait cela se grave.

Version PDF | Partager : Facebook, Twitter

Personnaliser le poème, lui donner

Type de sonnet

(voir la doc)

Auteurs

un ou plusieurs (voir la doc)

Dates

(une ou plusieurs, voir la doc)

Thèmes

un ou plusieurs (voir la doc)

Type de rime (0)

5 niveaux (voir la doc)

Rime pauvre Rime suffisante Rime riche